Test et avis sur le jeu de société Kingdomino

Dans: Jeux de société Le: jeudi 22 juin 2017

Test du jeu KingDomino où comment remettre au goût du jour le jeu de dominos

Kingdomino est l'un des derniers jeux du célèbre auteur de jeu de société Bruno Cathala. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Bruno Cathala est un auteur français de jeux de société dont le jeu le plus connu est peut être "Five tribes" pour lequel il a reçu l'as d'or de Cannes en 2015.
Beaucoup d'autres jeux ont fait sa réputation, comme les jeux de plateau Abyss, Raptor, Mr Jack ou le très beau jeu familial Jamaïca, des jeux de dés comme Dice town ou encore des jeux de cartes comme Noé ou Manchots barjots ... mais difficile de citer tous les jeux qu'il a créés tellement il est prolifique.

Pour faire court, si l'on voulait décrire les jeux de Bruno Cathala, je dirais qu'ils comportent un soupçon de chance, une bonne dose de la stratégie et quelques rebondissements afin de maintenir le suspens. Le tout agrémenté de règles accessibles pour ne pas rebuter les joueurs occasionnels. 

Présentation de Kingdomino

DominoKingdomino est un jeu qui a été nominé cette année (2017) pour le prix de l'as d'or du festival de Cannes (prix finalement remporté par Unlock!) et plus récemment il vient d'être nominé pour le Spiel des Jahres, certainement le prix le plus prestigieux pour les jeux de société. Entre temps il a été récompensé par un prix à Saint Herblain ainsi qu'un prix aux Etats Unis et en Allemagne. De bonnes raisons pour s'intéresser de près à ce nouveau jeu de Monsieur Cathala !

Nous allons donc vous présenter ce jeu récent à la mécanique un peu particulière. A la frontière du jeu de tuiles et du jeu de dominos, Kingdomino propose à plusieurs joueurs de s'affronter pour construire le plus prestigieux des royaumes. Ce jeu est destiné aux adultes et enfants dès 8 ans (mais on y a joué avec des enfants de 6 ans sans difficulté particulière) pour 2 à 4 joueurs.
Il est composé de 48 dominos (voir l'image ci contre) avec une face numérotée et une face représentant deux types de paysage (forêt, mer, champ, prairie, ...). Des couronnes peuvent également être présentes sur les cartes. Elles auront leur importance lors du calcul des points de prestige du royaume.

Le but du jeu va être de connecter les dominos pour construire un royaume de 5 x 5 cases rapportant le plus de points.

Chaque joueur débutera la partie avec un château à partir duquel il va étendre son royaume. Ensuite lorsqu'il posera des dominos, le joueur devra respecter les règles de connexion, c'est à dire qu'il devra faire coïncider la tuile qu'il va poser avec une tuile déjà présente. Le château joue un rôle de joker, c'est à dire qu'on peut y accoler n'importe quel paysage. Le but du jeu va être de constituer les plus grands domaines possibles. Un domaine est un groupe de cases contiguës d'un même paysage.
Pour compter les points, à la fin de la partie on repérera les domaines. Chaque domaine rapportera autant de points que le nombre de cases multiplié par le nombre de couronnes (voir ci dessous).Il pourra y avoir plusieurs cases avec des couronnes sur un même domaine.

Kingdomino : Calcul des points de prestige

La mécanique de Kingdomino

La spécificité de Kingdomino réside dans l'attribution des dominos. En effet, avant chaque tour de jeu, les dominos sont sortis de la boîte face numérotée et ordonnés du plus petit nombre au plus grand. Le nombre indiqué au dos des dominos indique en quelque sorte la valeur du domino. Plus il est grand, plus ce domino sera intéressant pour marquer des points.
Pour le premier tour, les joueurs vont choisir les dominos suivant un tirage au sort, mais par la suite c'est le joueur qui aura choisi le domino de la plus petite valeur qui pourra choisir en premier. Sur les photos suivantes on est en configuration de 2 joueurs. Dans ce cas on joue 4 dominos à chaque tour et les joueurs utilisent 2 rois (les pions colorés) pour sélectionner les dominos.

Kingdomino démarrage

Après avoir ordonné les dominos dans l'ordre croissant, on les retourne. Ensuite le premier joueur (celui qui avait choisi le domino le plus près de la boîte avec le plus petit nombre) choisi en premier le domino qu'il récupérera au tour suivant. Il récupère alors le domino qui était sous son pion pour le placer dans son royaume.

Kingdomino en cours de partie

Ci dessous, un royaume en cours de construction

Kingdomino assemblage des dominos pour créer le royaume

Lorsque tous les joueurs ont choisi leurs dominos on constitue une nouvelle rangée de 4 dominos en les ordonnant toujours par ordre croissant et on recommence pour un tour jusqu'à épuisement des dominos.

Kingdomino jeu de domino stratégique

De multiples stratégies

Le premier choix stratégique sera celui des dominos. Lorsque l'on choisi un domino si l'on prend un domino de forte valeur on pourra espérer marquer plus de points mais on prendra le risque le tour suivant de se retrouver avec un domino qui n'est pas intéressant car on choisira en dernier. On peut donc être tenté de faire le choix inverse, à savoir prendre un domino avec une plus faible valeur pour avoir plus de choix le tour suivant .
A cela s'ajoute le fait qu'il faut surveiller les royaumes des concurrents et ne pas leur laisser des dominos qui les avantageraient trop ! 

Second point stratégique : le placement des dominos : Le placement des dominos dans son royaume est crucial car il faut construire des zones contiguës d'un même paysage les plus grandes possibles et avec le plus de couronnes possible.

Autre paramètre très important à prendre en compte lors du choix et du placement des dominos, il n'y a pas le même nombre de domino par type de paysage (forêt, mer, prairie, ...) . Par exemple pour les champs il y a 21 cases "champs" et 5 "cases" avec une couronne et pour les prairies il y a 10 cases prairie ainsi que 2 avec une couronne et 2 autres avec 2 couronnes.

Bilan

Malgré les nombreuses stratégies, le jeu reste simple, fluide et très ludique. C'est un jeu familial au format moyen qui peut s'emporter facilement et rapidement être mis en place. Les parties sont assez courtes, on n'hésitera donc pas à le sortir même si on n'a pas beaucoup de temps devant soi. On ne s'ennuie pas lorsque les autres joueurs jouent car d'une part on n'est pas obligé d'attendre que le joueur ait placé le domino qu'il vient de récupérer dans son royaume et d'autre part on doit garder un oeil sur le royaume que les concurrents construisent afin de les empêcher de prendre des dominos qui leur donneraient trop de points.

Pour les enfants, Kingdomino va leur apprendre à anticiper et élaborer des stratégies. A la fin de la partie ils feront avec envie le calcul des scores (un peu de calcul mental, ça ne fait pas de mal) !

On a donc affaire à un très bon jeu familial, dans la droite lignée des jeu de Mr Cathala avec une pincée de chance, une bonne dose de stratégie et du suspens jusqu'à la fin de la partie.

Ce qu'on aime dans Kingdomino :

  • Des règles simples et des parties relativement courtes (environ 15 minutes)
  • Un jeu adapté aussi bien à deux, trois que quatre joueurs
  • Des variantes pour encore plus de possibilités
  • Un jeu a petit prix dont on ne se lasse pas

Ce qu'on peut regretter

A deux ou trois joueurs on écarte des dominos, du coup cela engendre plus de hasard. C'est pour cette raison qu'à deux joueurs on préfère jouer avec la règle optionnelle "Grand duc" où l'on utilise la totalité des dominos. Dans ce cas on constitue un carré de 7 x 7 .

Ce jeu est un véritable coup de coeur et c'est le jeu auquel nous aimons jouer en ce moment dès qu'on a un petit moment de libre ! 

Je vous invite à aller voir la description vidéo sur la page du produit :https://www.magasindejouets.fr/blue-orange/kingdomino

Vous pouvez également retrouvez notre sélection de jeux de société pour les enfants de 8-9 ans.

Haut